Aller au contenu principal

Ouvrier forestier


Il réalise au quotidien tous les travaux d’entretien, d’aménagement et d’exploitation des forêts. L’ouvrier sylviculteur effectue les travaux de reboisement et de conservation des forêts de plantation, dégage les semis en coupant les essences indésirables, élague les arbres. Le bûcheron coupe les arbres à la tronçonneuse et classe les arbres abattus en fonction de leur future utilisation : bois d’œuvre (pour les meubles par exemple), de chauffage ou d’industrie.



Technicien forestier


Les missions du technicien forestier varient selon la structure qui l’emploie. Au sein de la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt, il, elle est chargé-e de faire respecter les lois en vigueur. A l’Office National de la Forêt, son travail consiste à gérer un secteur de 2 à 8 000 ha avec son équipe (inventaire, martelage, surveillance…). Dans un Centre Régional de la Propriété Forestière, il conseille les propriétaires et anime les structures des forêts privées. Enfin, dans un groupement ou une coopérative, il peut gérer les forêts privées, organiser les chantiers de plantation et de récolte et les approvisionnements.




Gestionnaires des espaces naturels


Il, elle travaille à maintenir ou à rétablir la qualité des espaces naturels. Cela nécessite l’élaboration d’un diagnostic (écologique, économique, culturel), le montage d’un projet (objectifs, plan de gestion, montage financier), la mise en place sur le terrain de choix techniques de gestion. Les structures recrutant ces techniciens sont : les conservatoires régionaux d’espaces naturels, parcs naturels régionaux, régions, départements, communes, associations de protection de la nature, Centres Permanents d’Initiation à l’Environnement, Office National de la Chasse, ONF, Chambres d’Agriculture, bureaux d’études…



Animateur nature environnement


L'animateur environnement conçoit et met en oeuvre des activités et des animations pédagogiques, basées sur des thèmes liés à la connaissance de l'environnement au sens très large du terme, et à destination de différents publics. C'est un métier qui demande des qualités de pédagogue, des connaissances liées au milieu dans lequel il exerce, des capacités de communication et d'animation.




Technicien de traitement de l’eau


Il travaille dans le traitement des eaux usées (station d’épuration) ou dans le traitement des eaux potables (entreprises de production d’eau). Il doit limiter la pollution et les nuisances qui peuvent affecter l’eau grâce à des traitements adaptés (traitement physique, chimique, biologique…). C’est à la fois un technicien de terrain et de laboratoire, surveillant bassins, canalisations et vannes et analysant des prélèvements.